menu
Menu
account_box
Catégories
Contact
email Send us a message

Nous contacter

phone Par téléphone

+33 (0)1 42 25 12 79
Mar. - Sam., de 14h à 19h
+33 (0)6 60 62 61 90
Tous les jours, de 9h à 19h

email par Email

Plans & Adresses: contact@marcmaison.com

share Let's get social

Langue
Et aussi...
Ma sélection
(0 Objets)

Style Napoléon III / Ref.13300

Gaston de PONTALBA - Ensemble de huit chapiteaux composites et de bases de pilastres en bronze doré, 1853

Dimensions
Largeur : 65cm
Hauteur: 37cm
Profondeur : 17cm

Époque et provenance:
France, XIXe siècle

Statut:
Bon état

Cet ensemble de huit chapiteaux composites et de bases de pilastres en bronze doré a été réalisé par Gaston de Pontalba en 1853, comme l’indique la signature sur l’un des chapiteaux. Ils proviennent très certainement de l’actuel Ambassade des États-Unis en France alors l’hôtel de Pontalba, construit à l’initiative de la mère de Gaston de Pontalba, la baronne Micaela Almonester de Pontalba (1795-1874) entre 1842 et 1855.

Cette dernière, fille d’un notaire espagnol qui a amassé une fortune dans les spéculations foncières en Louisiane, épouse à l’âge de 16 ans son cousin Célestin Delfau de Pontalba (Page de l'Empereur en 1804). Bien que malheureux, de ce mariage naquirent trois enfants : Célestin (1815-1895), Alfred (1817-1897) et Gaston (1821-1875), l’auteur de nos chapiteaux et bases. En 1836, elle obtient une séparation judiciaire mais pas le divorce. Elle décide de s’installer à Paris et achète l’ancien hôtel d’Aguesseau au 41 rue du Faubourg Saint-Honoré qu’elle fit démolir puis reconstruire par Visconti afin d’en faire un palais. En 1848, elle retourne à la Nouvelle-Orléans avec deux de ses fils Alfred et Gaston pour superviser la construction de deux immeubles dits Pontalba Buildings sur la place d’Armes (aujourd’hui Jackson Square). Elle revient à Paris en 1851 pour prendre soin de son mari à l’annonce du déclin de la santé de ce dernier et y mourut 23 ans plus tard en 1874.
En 1876, l’hôtel de Pontalba fut vendu à Edmond de Rothschild qui le loua à l’ambassade des États-Unis avant que le gouvernement l’acquit après la Seconde Guerre Mondiale pour en faire la résidence de son ambassadeur. De l’hôtel de Pontalba original, ne subsistent aujourd’hui que le portail et le plan d’ensemble.

Gaston de Pontalba (1828-1875), troisième fils du couple de Pontalba, était un dessinateur, un peintre et un sculpteur accompli surtout connu à la Nouvelle Orléans où durant son séjour avec sa mère il réalisa 120 dessins et aquarelles de la ville et des régions alentours. Très détaillés, ces dessins sont une documentation exceptionnelle de la région et de son histoire architecturale. Les dessins de Gaston capturent également le voyage de la famille au départ de la France, les maisons dans lesquelles ils vécurent, les plantations qu’ils visitèrent et les voyages d’été. Au retour de la famille en France en 1851, Gaston continua de dessiner et de sculpter des œuvres. Il se peut ainsi qu’il ait voulu prendre part à la construction de l’hôtel de sa mère en réalisant les chapiteaux et bases de pilastres que nous présentons ici. Excellent sculpteur, son talent et ses œuvres sont aujourd’hui encore trop peu connus.

Prix: sur demande

Merci de nous contacter pour plus d'informations.
Demander le prix