menu
Menu
account_box
Catégories
Contact
email Send us a message

Nous contacter

phone Par téléphone

+33 (0)1 42 25 12 79
Mar. - Sam., de 14h à 19h
+33 (0)6 60 62 61 90
Tous les jours, de 9h à 19h

email par Email

Plans & Adresses: contact@marcmaison.com

share Let's get social

Langue
Et aussi...
Ma sélection
(0 Objets)

Style Art Nouveau / Ref.15164

Théodore DECK, plat circulaire en fond aubergine avec une pie

Dimensions

Diameter: 60cm

Époque et provenance:
XIXème siècle, France

Statut:
Nous contacter pour le report condition

Ce plat d'ornement décoré de fleurs de coquelicot autour desquelles virevoltent deux hirondelles sur un fond de couleur aubergine fut réalisé en céramique émaillée par Théodore Deck (1823-1891) à la fin du xixe siècle.

Théodore Deck se forma initialement dans le domaine de la fabrication des poêles. Lorsqu’il s’établit à Paris pour son propre compte, en 1858, il fabriquait des revêtements de poêle puis, fort de son succès, il se lança dans la céramique. L’atelier créa alors de nombreux plats, parfois exécutés avec la collaboration de peintres reconnus. Il perfectionna progressivement sa technique et connu un franc succès lors des nombreuses Expositions Universelles auxquelles il participa. En 1878, il fut fait officier de la Légion d’Honneur. Il dirigea la manufacture de Sèvres entre 1887 et sa mort en 1891.

Ce plat témoigne de l’influence des arts asiatiques sur son œuvre à partir des années 1870 : sur le fond sombre se détachent des motifs aux aplats de couleur vive et légèrement nuancées, sans notion de profondeur. Par ailleurs, les tiges, les feuilles et les fleurs souples sont stylisées, comme elles peuvent l’être sur les estampes japonaises. Enfin, les hirondelles sont considérées de manière très positives au Japon et sont un motif récurrent dans l’art de ce pays. Le fond de ce plat est particulièrement travaillé et donne l’illusion que les oiseaux font tourbillonner l’air autour d’eux.

La galerie Marc Maison présente un autre plat de Théodore Deck, où des fleurs de couleurs vives se détachent d’un fond aubergine, ainsi qu’un plat exécuté en collaboration avec la peintre Éléonore Escallier, où des mésanges et un bouvreuil donnent de la vie au décor plus végétal qui les entoure.

Prix: sur demande

Merci de nous contacter pour plus d'informations.
Demander le prix